BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 23/11/2016
Plan cancer : Axe vie des patients

Améliorer la qualité de vie pendant
et après la maladie, combattre toute
forme d’exclusion

Mesure 25 : Développer une prise en charge sociale personnalisée et accompagner l’après cancer.

Généraliser les actions d’évaluation sociale dans le cadre du dispositif d’annonce et intégrer un volet social dans le Programme personnalisé de soins (PPS).

Proposer à chaque patient une consultation sociale en cours de traitement afin d’évaluer la mise en œuvre du volet social du PPS et de préparer l’après cancer.

Expérimenter la mise en œuvre d’un Programme personnalisé de l’après cancer

Se doter de critères médicaux relatifs à la sortie d’ALD et prendre les mesures nécessaires pour assurer le financement d’une surveillance médicale régulière après la sortie d’ALD, dans les cas où cette surveillance reste nécessaire.

Permettre la prise en charge des implants supports de prothèses dentaires et maxillo-faciales dans la réhabilitation prothétique des patients traités pour des cancers de la cavité buccale, des maxillaires ou des tissus attenants.

Mesure 26 : Se doter des moyens et outils nécessaires au développement de l’accompagnement social personnalisé

Encourager le développement des hébergements et appartements thérapeutiques à proximité des lieux de prise en charge médicale.

Élaborer et mettre en place un référentiel national de détection de la fragilité sociale et de la précarité.

Élaborer avec les services sociaux des dispositifs financiers à mettre en œuvre pour mobiliser les services et prestations nécessaires pendant et après les traitements.

Réaliser un annuaire départemental de tous les professionnels du secteur social concerné auxquels le patient pourra recourir pendant et après le cancer.

Mesure 27 : Améliorer les réponses aux possibles situations du handicap ou de perte d’autonomie transitoires ou définitives liées au cancer

Mener, sous l’égide de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), plusieurs  expérimentations sur l’accompagnement des personnes atteintes de cancer, dans les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) qui sont les plus sensibilisées et mobilisées.

Réaliser et diffuser auprès des associations œuvrant dans le champ du cancer, un livret spécifique exposant les réponses offertes par la législation relative au handicap, à la perte d’autonomie des personnes âgées, à l’invalidité et d’autres dispositifs mobilisables permettant de répondre à leurs besoins.

Mesure 28 : Améliorer l’accès des personnes malades et guéries aux assurances et au crédit

Mener les concertations, sous l’égide des membres de la commission de suivi, avec les différentes parties prenantes en vue de renouveler la convention AERAS (Convention s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) pour améliorer la couverture assurantielle et l’accès à l'emprunt pour les personnes qui présentent ou qui ont présenté un risque aggravé de santé.

Mesure 29 : Lever les obstacles à la réinsertion professionnelle des personnes atteintes de cancer

Étudier les moyens de lever les obstacles au maintien dans l’emploi ou à la réinsertion professionnelle des personnes atteintes de cancer et de leurs aidants naturels.

Délivrer une information spécifique aux malades atteints de cancer sur les facilités que leur offre la loi pour une insertion ou une réinsertion professionnelle.

Faire entrer les personnes atteintes de cancer dans la liste des publics prioritaires pour bénéficier des prochains contrats aidés dans le cadre de l’extension du RSA (Revenu de solidarité active).

Mesure 30 : Créer un observatoire sociétal des cancers

Créer, sous l’égide de la Ligue nationale contre le cancer, un  Observatoire sociétal des cancers s’appuyant sur tous les relais départementaux de la Ligue.