BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 12/02/2010
Les autres urgences médicales

Une tendance générale des médecins ne traitant que peu ou pas de malades cancéreux est d'assimiler, comme le public en général, cancer et mort rapide.

De ce fait, des gestes thérapeutiques offrant des possibilités importantes au malade ne sont pas toujours proposés sous prétexte de l'incurabilité supposée du cancer.

Or, certains malades sont guéris de leur cancer ; d'autres ne le sont pas, mais peuvent espérer plusieurs années de vie de bonne qualité. Dans ce domaine, aussi, la discussion pluridisciplinaire avec les médecins cancérologues est indispensable pour mettre en place un projet thérapeutique adapté.

En outre, le malade atteint de cancer n'est pas protégé des autres urgences médicales pouvant atteindre tout individu jusque là bien portant.

Le diagnostic différentiel de la situation d'urgence implique donc une bonne connaissance de la pathologie médicale générale.

Le malade est ainsi parfois adressé au Centre spécialisé contre le cancer, alors que l'urgence de la situation voudrait qu'il soit admis le plus rapidement possible en service de soins intensifs cardiologiques, pneumologiques, métaboliques ou infectieux ou encore au chirurgien compétent. Il en résulte un retard parfois préjudiciable à la vie même du malade mais toujours un inconfort supplémentaire en raison des transports urgents inutiles.

Compteur français