Elle survient quand l'air expiré est chargé de substances malodorantes issus du tractus respiratoire ou digestif.

Le terme médical est halitose.

Etiologie

La plupart des cas sont en rapport avec une maladie de la cavité buccale (50 à 70%). On peut classer ainsi les causes :

Maladies de la cavité buccale

  • mauvaise hygiène buccale,
  • xérostomie,
  • atteinte péridontale des gencives, plaque dentaire,
  • langue chargée,
  • cancer buccal,
  • gingivite sous toutes ses formes,
  • suppuration dans la cavité buccale.

Maladie de l'appareil respiratoire

  • infection nasale, des sinus, du pharynx, infection pulmonaire,
  • abcès nécrotique des amygdales,
  • rhinite ou pharyngite chroniques,
  • cancer pharyngo-laryngé surinfecté,
  • abcès du poumon, dilatation des bronches,
  • cancer du poumon surinfecté.

Maladie du tube digestif

  • stase gastrique, diverticule œsophagien, hernie hiatale,
  • sténose du pylore avec ou sans régurgitation,
  • dyspepsie, stase colique
  • cancer gastrique ou œsophagien,

Maladie métabolique

  • acidocétose diabétique (respiration acétonique),
  • urémie (odeur d'ammoniac)
  • insuffisance hépatique sévère (foetor hepaticus)

Médicaments

  • certains antibiotiques,
  • nitrite d'amide, chloral, médicaments iodés

Alimentation

  • Ail, ognon, poireau, radis
  • Viande faisandée, poisson salé

Traitement

Il dépend de la cause.

On insistera sur l'hygiène bucco-dentaire : brossage des dents, nettoyage de la langue, détartrage des dents, soins dentaires. Une bouche tenue propre est un grand confort pour le patient.

Des conseils hygiéno-diététiques peuvent améliorer cette infirmité qui gène la relation du patient avec ses proches.

 
Compteur français