BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 29/11/2011
Soins de bouche

Les malades, en phase palliative, ont souvent un mauvais état buccal qui est lié notamment :

à la sécheresse buccale ou xérostomie,

à la stomatite liée aux traitements (radiothérapie, chimiothérapie, antibiothérapie),

à la surinfection fungique fréquente,

à la respiration bouche ouverte,

au déséquilbire nutritionnel,

à la perte d'autonomie et à la faiblesse des patients (toilettes difficiles).

Certaines situations spécifiques aux cancers ORL peuvent être observés, notamment en phase terminale.

Il en résulte souvent une très mauvaise mauvaise haleine qui va compliquer le dialogue avec les proches, une gêne pour parler du patient, des douleurs lors de l'alimentation et une difficulté importante pour avaler.

La prévention des mucites et l'utilisation de moyens thérapeutiques simples, mais répétés tous les jours de façon non douloureuse, sont indispensables.

Utilisation de batonnets ou de compresses, pour humidifier la bouche,

Brossage doux des dents avec un dentrifice agréable et non irritant,

Gargarismes (quand cela est possible) au Coca-Cola ou à des solutions de bains de bouche anti-fungiques (plusieurs formulations 'magistrales'),

Utilisation de solutés morphiniques en bains de bouche, lorsqu'existe une mucite très douloureuse empêchant toute alimentation

A proscrire les solutions alcoolisée qui sont vite douloureuses en cas de mucite ou d'aphtes.

Une bonne hydratation (par l'utilsation d'un brumisateur) permet également une meilleure conservation de l'état de la bouche.

Compteur français