BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 02/08/2011
Echelle thérapeutique de la douleur

L'OMS a publié, depuis longtemps, des échelles de la douleur avec une prise en charge par des médicaments antalgiques de plus en plus forts. Nous reproduisons cette échelle ci-dessous avec une modification apportée

  • par l'apparition de nouveaux médicaments opioïdes non morphiniques (Palier II B),
  • par le problème des douleurs mal calmées par les morphiniques forts, nécessitant des techniques spécifiques d'administration.

Les paliers de l'OMS traitent essentiellement des douleurs nociceptives.

Palier OMS 1

La douleur est en général peu intense (1 à 4 sur l'échelle visuelle analogique).

Les médicaments utilisés sont le

Paracétamol

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Aspirine

Noramidopyrine (médicament exclu de la pharmacopée française)

Palier OMS II (A)

La douleur est plus intense (4 à 8 sur l'échelle visuelle analogique).

Les médicaments utilisés sont :

la codéine

le dextropropoxyphène (ce médicament est retiré progressivement du marché)

Palier OMS II (B)

Même intensité de la douleur, médicaments précédants peu efficaces

Les médicaments utilisés sont :

le tramadol

la nalbuphine

la buprenorphine

Palier OMS III

Intensité forte de la douleur, médicaments précédents non efficaces

la morphine injectable

les morphines orales

le fentanyl

le chrlohydrate d'hydromorphone

le chlorhydrate d'oxycodone.

Pour les paliers II et III, on peut ajouter des médicaments adjuvants comme par exemple des anti-inflammatoires

Palier III (dépassé)

Ce sont les formes pour lesquelles il est indispensable d'avoir une consultation anti-douleur spécialisée et faisant appel à des techniques variées :

administration spécifique des morphiniques

stimulations

chirurgie de la douleur

Compteur français