BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 8 February 2010
Surveillance simple

La surveillance clinique

L’examen clinique est le moyen le plus simple de surveiller son patient. Sauf pour les cancers profonds, il permet dj de bien connatre l’volution de la maladie.

L’interrogatoire, centr souvent sur la dtection des complications, permet de souponner bon nombre de rcidives :

  • Cphales d’hypertension intracrnienne,
  • Vomissements, dysphagie rcidivante, troubles du transit,
  • Troubles mictionnels, etc.

L’examen clinique garde beaucoup de valeur :

  • Palpation des aires ganglionnaires, et notamment des aires sus-claviculaires, du cou,
  • Percussion et auscultation pulmonaires la recherche d’un panchement,
  • Palpation de l’abdomen,
  • Examen ORL,
  • Examens pelviens

L’examen clinique, par le caractre mthodique et tranquille du mdecin, rassure le patient qui lui signale souvent des symptmes dont il n’aurait pas parl spontanment, en face face. Il permet au praticien de poser des questions plus personnelles (sexualit, troubles urinaires, etc.) comme des lments naturels d’un examen bien conduit.

La surveillance par examens paracliniques

La surveillance radiologique comprend des examens systmatiques qui diffrent selon les localisations :

  • Radiographie pulmonaire,
  • Scanner abdomino-pelvien, scanner thoracique
  • Mammographie du sein trait et du sein controlatral.

Ce dpistage radiologique des rcidives prsente de l’intrt si une thrapeutique mme palliative est envisager (exemple : radiothrapie vise antalgique ou dcompressive) ou dans le cas d’un suivi thrapeutique prcis pour juger de l’efficacit d’une thrapeutique (exemple : les essais phase II, cf. plus loin).

Dans le mme registre des surveillances paracliniques systmatiques, on peut aussi citer :

  • Les endoscopies de surveillance,
  • Les scintigraphies de dpistage (mtastases osseuses notamment, qui sont positives de 3 6 mois avant l’apparition de signes radiologiques) ou de surveillance (thyrode)

Un certain nombre de travaux ont montr l’efficacit de ces examens pour dpister les rcidives. Mais, l encore, peu d’tudes ont montr l’intrt de ce dpistage prcoce et donc in fine l’intrt d’une surveillance rapproche pour la survie des malades.

Compteur français