La méthylnaltrexone

(Eur J Cancer 1998, 14, 2191-2196 et 2154-2162)

Survie à 5 ans des cancers liés au tabac en Europe et aux Etats Unis
1987-1989 Poumons Bouche-Pharynx Larynx
Pologne 6% 20% 44%
Estonie 5% 17% 43%
Royaume Uni 7% 37% 66%
Italie 9% 35% 67%
Finlande 10% 35% 60%
Pays Bas 12% 47% 76%
Danemark 6% 33% 60%
France 12% 32% 51%
Suède 9% 50% 74%
Allemagne 9% 37% 72%
USA 13% 54% 66%

Sous cette rubrique, nous regroupons les cancers du poumon et des voies aéro-digestives supérieures.

Il s'agit de personnes d'âge moyen (50 - 60 ans) avec des formes de plus en plus fréquentes touchant les personnes jeunes (tabagisme précoce scolaire).

Pour le cancer du poumon, il existe quelques différences entre pays, mais de toute façon les résultats sont particulièrement pauvres.

Les nombreuses chimiothérapies, éventuellement très coûteuses, n'ont au mieux permis qu'une prolongation de la survie de quelques mois (une année ou deux au grand maximum pour certains cas favorables). Il n'y a pas de progrès visible à courte échéance.

Les différences de survie pour les cancers ORL traduisent peut-être un état général souvent plus affecté ou un stade plus avancé (en France par rapport aux autres pays). L'alcoolisme important qui accompagne nos cancers ORL se traduit peut-être par un nombre plus important de seconde(s) localisation (s) ORL ou de pathologie alcoolique associée.

La médiocrité des résultats obtenus explique la nécessité d'une prévention active contre le tabagisme et l'alcoolisme. Si le fait d'augmenter régulièrement les taxes sur le tabac fait déjà baisser la consommation au niveau global de la population, un résultat sera déjà obtenu. Le respect des autres citoyens, à travers la restriction des zones où fumer est autorisé, constitue aussi une autre incitation à la modération dans la consommation. Enfin, la mise en place de consultations anti-tabac plus nombreuses et plus facilement accessibles, ainsi que la gratuité des produits de substitution (patch nicotinique) devraient encore améliorer la prévention.

Les pages à ouvrir suivantes concernent les résultats :

des tumeurs digestives,

des tumeurs gynécologiques,

des tumeurs urologiques.

Compteur français