BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 10 June 2011
Standards Options et Recommandations

Lopration Standards, Options et Recommandations (SOR) en cancrologie a t initie par la Fdration nationale des Centres de Lutte contre le Cancer (FNCLCC) en 1993. Il sagit dun travail coopratif national des Centres rgionaux de lutte contre le cancer (CRLCC) avec la participation active dexperts des secteurs public et priv et de socits savantes.

Lobjectif de lopration SOR est damliorer la qualit et lefficience des soins aux patients atteints dadnocarcinome en fournissant aux praticiens une aide la dcision facilement utilisable. Le projet comprend la dfinition de recommandations pour la pratique clinique en cancrologie, leur diffusion vers les cliniciens et lvaluation de leur impact sur la pratique clinique.

La mthodologie dlaboration des SOR repose sur une revue et une analyse critique des donnes scientifiques disponibles par un groupe de travail pluridisciplinaire. Cette mthode dite mixte combine le niveau de preuve scientifique et laccord dexperts. La validation des recommandations est assure par des experts indpendants, extrieurs au groupe de travail.

Les SOR ne se substituent pas au jugement clinique des mdecins. Les SOR sont publis sous forme de monographies et darticles de revue et, sur support lectronique, sous forme de cdrom (ils sont mis disposition progressivement sur Internet (http://www.fnclcc.fr). Le projet SOR bnficie dun soutien financier du ministre de lEmploi et de la Solidarit, de la Ligue nationale contre le cancer et des CRLCC. Le partenariat avec lindustrie pharmaceutique ne concerne que la diffusion sans aucune implication scientifique et financire dans la phase dlaboration.

Dfinitions

La dfinition des Standards, Options et Recommandations, accompagns du niveau de preuve, repose sur les meilleures preuves scientifiques disponibles au moment de leur rdaction (Best Available Evidence), pouvant tre selon le sujet des mtaanalyses, essais randomiss ou tudes non randomises. Lorsque les preuves scientifiques font dfaut pour un point particulier, le jugement est bas sur l'exprience professionnelle et le consensus du groupe d'experts ( accord d'experts ).

Standards : interventions pour lesquelles les rsultats sont connus, et qui sont considres comme bnfiques, inappropries ou nuisibles, l'unanimit. Ils sont l'quivalent d'indications ou contre-indications absolues.

Options : interventions pour lesquelles les rsultats sont connus, et qui sont considres comme bnfiques, inappropries ou nuisibles, par la majorit. Elles sont l'quivalent d'indications ou contre-indications relatives. Les options sont toujours accompagnes de recommandations.

Recommandations : elles ont pour but, lorsquil existe plusieurs options, de hirarchiser ces options en fonction du niveau de preuve. Les recommandations permettent galement aux experts dexprimer des jugements et des choix concernant notamment des situations dexception et indications spcifiques ainsi que linclusion des patients dans des essais thrapeutiques.

Publications lectroniques

Un certain nombre de ces SOR sont accessibles par Internet. Ils constituent un apport trs important pour la connaissance sur les cancers et l'abord pluridisciplinaire des diffrents cancers.

Les rfrences sont situes sur la page de bibliographie.

Les SOR Malades

La ncessit d'expliquer de mieux en mieux la maladie aux patients a conduit les animateurs des SOR rdiger des Standards destination des patients.

Rdig en collaboration avec des membres des associations d'anciens malades, de psychologues, d'infirmiers, de sociologues, de spcialistes du langage, ces SOR expliquent en mots simples les principaux lments de la pathologie et les principales thrapeutiques envisages habituellement.

On retrouve ces SOR patients sur le site de la Fdration des Centres de Lutte contre le Cancer.

Autres recommandations

La Fondation Franaise de Cancrologie Digestive (FFCD) publie rgulirement sur Internet des recommandations pour le traitement des cancers digestifs. Ces recommandations font appel une mthodologie plus simple et plus proche de l'utilisation clinique quotidienne. Cette Fondation met aussi en route des tudes thrapeutiques intressantes auxquelles participent des gastro-entrologues, des chirurgiens digestifs, des oncologues mdicaux et des des radiothrapeutes.

L'Association Franaise d'Urologie (AFU) publie aussi des recommandations tlchargeables, qui, elles aussi, sont plus cliniques que les SOR.

Compteur français