BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 7 February 2010
Le plan personnalisé de soins

Le programme personnalisé de soins (PPS) est une suite logique du dispositif d'annonce.

On sait qu'un patient retient entre 15 et 30% de ce qui lui a été annoncé, à partir du moment où l'annonce a été un événement difficile pour lui.

Dans ces conditions, il convient de lui laisser une 'trace' qui lui permette de mieux comprendre lui-même son programme thérapeutique, de mieux l'appréhender et de modifier sa vie quotidienne en conséquence. Il lui permet aussi de mieux l'expliquer à ses proches, voire à son médecin traitant.

Que trouve-t-on dans ce programme personnalisé de soins ?

Il ne s'agit pas d'une carte de rendez-vous où tout est noté, mais plutôt d'une programmation générale.

Le patient aura ou n'aura pas de chirurgie : son chirurgien sera le Dr A. L'intervention envisagée est la suivante. Les principales séquelles (il ne s'agit pas de l'information préopératoire) seront les suivantes. Le patient sera immobilisé X jours à l'hôpital à cause de cette intervention. Il pourra reprendre le travail au bout de Y jours (ou il ne pourra pas).

Le patient aura ou n'aura pas de radiothérapie (peut-être suivant le résultat de l'étude microscopique de la pièce chirurgicale). Le médecin radiothérapeute qui s'occupera de lui sera le Dr B. Le volume irradiée aura telle taille. Il y aurai N séances espacées de Y jours. Les principales complications...

Le patient aura ou n'aura pas de chimiothérapie. Le médecin oncologue qui s'occupera de lui est le Dr C. Le protocole utilisé sera le suivant. Il durera tant de jours et sera répété toutes les X semaines. On sait qu'habituellement, avec ce protocole, le patient subit les principaux effets secondaires décrits ci-dessous.

On peut donner des détails identiques sur l'hormonothérapie, les thérapies ciblées, d'autres thérapeutiques.

On fera le point de votre maladie par tel ou tel examen : examen clinique ou radiologique. Ce sera à telle époque.

Une bonne façon de procéder est d'utiliser une sorte de calendrier où sont reportés les différents temps thérapeutiques. Cependant, il faut bien indiquer que ce calendrier est prévisionnel et que la réalité pourra être différente, notamment suivant la tolérance au traitement.

Pour terminer, on donnera sur ce formulaire, les principaux numéros de téléphone utiles pour le traitement et notamment son suivi.

Ce PPS est remis au patient dès qu'on connaît les grandes lignes du projet thérapeutique. Il est inutile de le donner avant. Il ne remplace les divers documents proposés au patient dans le cadre de l'information éclairée avant un geste chirurgical, une radiothérapie ou une chimiothérapie. Ces documents sont toujours aussi indispensables.

En donnant au patient la possibilité de se remémorer les grandes phases des différentes consultations du dispositif d'annonce, le document du PPS réduit son inquiétude et lui permet de suivre son déroulement.

Compteur français