Le schéma suivant essaie d'expliquer le mode d'action des anticorps anti-EGFR et du rôle majeur de la protéine Ras. Quand celle-ci est continuellement activée, il est clair que les anticorps anti-EGFR n'ont plus aucune action. Seules des molécules visant les molécules de transmission, en amont de Ras, pourraient avoir une certaine efficacité et diminuer la transcription permanente des protéines (de division ou de différenciation) au niveau de l'ADN.

Servez-vous des flèches du composant Flash pour avancer (ou revenir) dans l'explication.

 
Compteur français