La publication de Salz à l'Association Américaine d'Oncologie Clinique (ASCO 2003) montre la relation entre l'importance de la réaction cutanée et la survie moyenne observée chez les malades traités soit par Cetuximab seul soit en association avec une chimiothérapie.

Grade 0 : pas de toxicité. Grade 1 : toxicité modeste. Grade 2 : toxicité modérée. Grade 3 : toxicité importante.

Relation entre efficacité et toxicité cutanée du Cetuximab
Rapport entre toxicité cutanée et efficacité de l'Ercebitux

On voit que la survie est nettement plus importante (notamment pour les cancers du colon métastatique traités en association avec l'Irinotécan ou le cancer du poumon traité en association avec le cisplatine ou le cancer du pancréas traité avec la gemcitabine).

La présence d'une réaction cutanée est un test de l'importance des récepteurs à l'EGF.

Compteur français