Réaction de faible intensité

Le rash cutané touche surtout le visage. Il s'agit d'une adénite pustulo-papullaire qui respecte les glandes sébacées (à la différence d'un véritable acné).

Toxicité cutanée au Cetuximab - Grade I
Cliché du Dr Jean Pierre Delord
(Institut Claudius Regaud)
Symposium Merck de Baune.

Réaction d'intensité moyenne

Le rash cutané touche surtout le visage. Il s'agit d'une adénite pustulo-papullaire qui respecte les glandes sébacées (à la différence d'un véritable acné).

Toxicité cutanée du Cetuximab - Grande II
Cliché du Dr Jean Pierre Delord
(Institut Claudius Regaud)
Symposium Merck de Baune.

Réaction cutanée sévère

Le rash cutané touche surtout le visage. Il s'agit d'une adénite pustulo-papullaire qui respecte les glandes sébacées (à la différence d'un véritable acné). Les réactions induites peuvent entrainer la destruction des structures pilo-sébacées.

Toxicité cutanée au Cetuximab - Grade III
Cliché du Dr Jean Pierre Delord
(Institut Claudius Regaud)
Symposium Merck de Baune.

Réaction cutanée généralisée

Le rash cutané touche surtout le visage. Il s'agit d'une adénite pustulo-papullaire qui respecte les glandes sébacées (à la différence d'un véritable acné). La réaction peut atteindre tout le dos.

Toxicité cutanée au Cetuximab - Grande III
Cliché du Dr Jean Pierre Delord
(Institut Claudius Regaud)
Symposium Merck de Baune.

Atteinte péri-unguéale du Cetuximab

Le rash cutané peut s'accompagner de lésions péri-unguéales plus ou moins importantes.

Altérations unguéales du Cetuximab
Cliché du Dr Jean Pierre Delord
(Institut Claudius Regaud)
Symposium Merck de Baune.

D'autres clichés très intéressants sont accessibles sur le site Dialogue Médecin Malade (travail du Dr Caroline Robert, Chef de service Dermatologie de l'Institut Gustave-Roussy,  Villejuif, France).

Compteur français