BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 05/02/2010
Protocole de chimiothérapie

Le protocole de chimiothérapie décrit, dans le détail, les buts, les modalités, les complications et les résultats attendus du traitement médical envisagé. Il sert de référence tout au long de la prescription.

Description des circonstances de prescription

Le protocole décrit avec précision :

  • le type de pathologie pour lequel il est prescrit (localisation cancéreuse, histologie)
  • éventuellement le stade,
  • son intégration au sein d'un protocole global pluridisciplinaire,
  • les situations cliniques associées permettant ou interdisant son utilisation,
  • d'éventuelles indications (ou contre-indications) exceptionnelles,
  • les références de littérature utiles

Description des médicaments utilisés

Pour chacun des médicaments prescrits, le protocole précise

  • la dose (rapportée au poids, à la surface corporelle, à la concentration sanguine souhaitée, etc.),
  • le jour voire l'heure d'administration, l'ordre de passage des médicaments,
  • le mode d'administration,
  • les thérapeutiques adjuvantes nécessaires ou utiles (hydratation, antiémétiques, etc.),
  • les précautions particulières d'utilisation et de surveillance.

Description des cycles de traitement

Le protocole décrit en outre :

  • l'intervalle qui sépare les cycles de traitement (ou cures) ce qui définit la dose - intensité,
  • le nombre de cures programmées,
  • les principales toxicités attendues,
  • les conditions de reprise du traitement (récupération clinique et biologique du patient),
  • les toxicités nécessitant un arrêt définitif ou un retard du traitement,
  • les mesures préventives et/ou curatives utilisées en cas de toxicité majeure.
  • les modifications du traitement rendues nécessaires par une toxicité accrue,
  • les règles générales d'adaptation de posologie.
Schéma simplifié de la description d'un protocole de chimiothérapie

La connaissance précise du protocole thérapeutique et sa bonne rédaction permettent de savoir comment on va traiter les malades 'limites'

numération ne montrant pas le nombre de polynucléaires requis,

numération ne montrant pas le nombre de plaquettes requis,

anomalie de la créatinine sanguine,

anomalie des enzymes hépatiques.

Pour de nombreux protocoles, en général, on commence par espacer le cycle de chimiothérapie (retarder la prescription d'une semaine pour permettre une récupération hématologique plus complète. Parfois, il existe des règles d'adaptation différentes impliquant une diminution de la dose. En général, si à deux cycles suivants, on a été obligé de repousser la cure, on diminue la dose pour permettre un rythme à peu près satisfaisant (tout au moins tant que l'efficacité thérapeutique paraît certaine). On peut être amené aussi à prescrire des facteurs de croissance si le délai est provoqué uniquement par la leucopénie.

Compteur français