BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 03/05/2011
Les alkylants simples

Ces substances créent un lien chimique covalent fort, entre elles-mêmes, et un ou plusieurs groupements (carboxy) d'un acide nucléique. Lors de la division cellulaire, le dédoublement des 2 brins de DNA devient difficile, et surtout, la transcription est arrêtée au niveau de l'agent alkylant, aboutissant à "l'avortement" de la division cellulaire.

On distingue des agents alkylants mono-fonctionnels, c'est-à-dire n'ayant qu'un seul lien chimique avec le DNA, et les agents bi-fonctionnels qui créent de véritables ponts entre différents secteurs de l'ADN. Du fait de l'existence d'enzymes de réparation du DNA, (ligase, endonucléase), les premiers peuvent ne pas entraîner un véritable avortement cellulaire, et au contraire, favoriser l'apparition de DNA porteur de malformations, susceptibles de dégénérer secondairement en cancers chimio-induits (explication des leucémies chimio-induites au cours des maladies de Hodgkin, ou des cancers de l'ovaire).

Les alkylants mono-fonctionnels

Citons :

  • le Melphalan (Alkéran™) ou moutarde à la phényl-alanine,

(Certains de ces produits ont souvent en plus une action anti-enzymatique, plus ou moins bien définie, élargissant leur mode d'action probable).

On qualifie l'ensemble de ces médicaments du terme générique de 'moutarde azotée'. Leur structure réactive est assez commune et peut être schématisée ainsi :

Formule chimique générique des alkylants
Schéma général d'une moutarde azotée

Les différents radicaux ont pour but essentiel de favoriser leur accès au DNA en diminuant leur métabolisme avant leur accès aux cellules cancéreuses (métabolisme sérique ou hépatique) ou au contraire en se servant de celui-ci (cas du cyclophosphamide).

L'Ifosfamide se transforme plus volontiers en acroléine et nécessite l'administration d'un produit sulfhydryle qui se conjugue avec l'acroléine au niveau de la vessie et la protège : il s'agit du 2-mercaptoéthane sulfonate ou Mesna ®.

Les principales toxicités de ces produits sont médullaires, produisant une leucopénie et une neutropénie, au bout de 8 jours environ, mais le plus souvent de courte durée. La régénération peut être assez brutale avec libération de cellules souches médullaires dans le circulation sanguine, phénomène utilisé pour le prélévement de cellules souches en vue d'une auto-transplantation de moelle osseuse. L'atteinte de la lignée plaquettaire est plus inconstante. L'anémie est assez rarement observée.

La toxicité digestive de ces produits est dose dépendante.

Compteur français