Le syndrome de Lyell


Il s'agit d'une grande épidermolyse généralisée, aboutissant après une phase de bulle, à de vastes érosions.

La perte plasmatique et le risque infectieux nécessitent une réanimation importante comme celle nécessaire pour les grands brûlés.

Il s'agit le plus souvent d'une réaction médicamenteuse toxi-allergique (sulfamides, antibiotiques, anti-épileptiques, anti-cancéreux), mais des formes auto-immunes ont été décrites.

 
 
 
 
Cliché emprunté au site du Dr Mohamed Denguezali
 
Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page