La pentostatine (Nipent™) est un inhibiteur de l'adénosine désaminase, et c'est par cette action que la pentostatine serait active sur les lymphocytes T tumoraux et la leucémie à tricholeucocytes.

Il n'y a que peu de liaison de la pentostatine aux protéines plasmatiques, d'où une excrétion rénale rapide. Ce produit franchit la barrière hématoméningée en donnant des taux mesurables dans le liquide céphalorachidien (LCR).

   
   

Indications

Une seule indication pour ce traitement

Leucémies à tricholeucocytes de l'adulte (en monothérapie)

Il s'agit d'un traitement par voie veineuse (le plus souvent mono-chimiothérapie).

La posologie préconisée de la pentostatine est de 4 mg/m2 toutes les deux semaines, avec une hydratation abondante.

On effectue en général 6 cycles..

Principales toxicités

Ne sont citées que les toxicités non générales (les toxicités générales sont décrites dans le chapitre toxicité de la chimiothérapie).

TOXICITE HEMATOLOGIQUE

La pentostatine est lymphotoxique : on observe souvent des taux de lymphocytes CD4 inférieurs à 200 par mm3. Cette dimunition peut durer pendant plus de 6 mois après arrêt du traitement.

Les conséquences cliniques de cette suppression des CD4 se limitent, en général, à des cas fréquents d'infections zostériennes.

TOXICITE GENERALE DIVERSE

Différents troubles ont été décrits, dont le rapport avec le traitement ne sont pas toujours évidents.

Compteur français