La dacarbazine (Déticène™) est un alkylant mono-fonctionnel. Inactive par elle-même, elle est décomposé par N-déméthylation par les microsomes hépatiques, et donne naissance à un ion méthyldiazonium, le diazométhane, (l'agent alkylant), et à un métabolite principal inactif.

 

Indications

Plusieurs indications par voie générale ont été retenues :

Mélanome malin (seul ou en association : protocole DBDT : Dacarbazine, Cisplatine, BCNU, Tamoxifène)

Lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens,

Sarcomes des tissus mous de l'adulte (protocole MAID : Doxorubicine, Dacarbazine, Ifosfamide, Mesna

La posologie varie :

en monothérapie, de 2,4 à 4,5 mg/kg/j pendant 4 à 5 jours ,

en polychimiothérapie : 250 mg/m2/j en perfusion IV pendant 5 jours, toutes les 3 à 4 semaines.

Administrée par voie veineuse, son extravasation est assez vésicante.

Principales toxicités

Ne sont citées que les toxicités non générales (les toxicités générales sont décrites dans le chapitre toxicité de la chimiothérapie).

TOXICITE DIGESTIVE

La dacarbazine est très émétogène. Les vomissements débutent 1 à 3 h après l'injection et peuvent durer jusqu'à 12 h (90 % des patients). Les nouveaux sétrons sont actifs.

L'intensité de ces troubles diminue progressivement les jours suivants (administration en plusieurs jours).

TOXICITE GENERALE

On observe rarement un syndrome pseudogrippal avec fatigue, myalgies, malaises et fièvre. Parfois, on observe aussi une réaction allergique.

Compteur français