La procarbazine (Natulan™) est un médicament alkylant.

Elle est administrée par voie orale et entièrement absorbée au niveau du tube digestif. Cependant sa demi-vie plasmatique est courte, de l'ordre de quelques minutes, en raison de son métabolisme rapide par des enzymes érythrocytaires et hépatiques. Elle pénêtre assez bien le liquide céphalo-rachidien.

Formule de la procarbazine

Principales indications

Les indications sont assez restreintes :

maladie de Hodgkin, en polychimiothérapie (MOPP),

lymphomes non hodgkiniens , (indications de moins en moins fréquentes)

gliobastome, (peu d'indications à l'heure actuelle)..

Posologie

For adults the usual oral dosage is 100-150 mg/m2/day for 10 days followed by a maintenance dose of 50-100 mg/day

Chez les adultes, la dose habituelle est de 100 à 150 mg/m2/jour suivi par un traitement de maintenance de 50 à 100 mg par jour.

Principales toxicités

Ne sont citées que les toxicités non générales (les toxicités générales sont décrites dans le chapitre toxicité de la chimiothérapie).

RISQUE LEUCEMOGENE

Ce risque est relativement important dans les formes de cancers de l'ovaire ou de myélomes qui répondent bien à la chimiothérapie. Les leucémies induites sont très résistantes à une nouvelle chimiothérapie. Elles surviennent dans un délai moyen de 5 ans. Ce risque est accru en cas de radiothérapie associée.

ALLERGIE CUTANEE

A type de rash, nécessitant l'arrêt du traitement.

FIBROSE PULMONAIRE

Effet assez rare et tardif (en général, dans le cadre d'un MOPP)

TROUBLES NEUROLOGIQUES DIVERS

Ont été décrits des cas rares de somnolence, de confusion mentale, d'excitation psychomotrice, de dépression, de céphalées, d'ataxie, d'hallucinations, de psychose, de troubles du sommeil, de neuropathies périphériques. Dans ces formes rares, il est souvent difficile de faire la part entre la toxicité éventuelle du médicament et le développement du lymphome sous forme neurologique.

Compteur français