BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 07/11/2010
Surveillance du traitement

Cette surveillance porte sur les conditions techniques de l'irradiation et sur la tolérance et l'efficacité jugées sur la clinique.

Contrôle des conditions techniques de l'irradiation

  • Le bon fonctionnement du générateur de rayonnement est assuré par les physiciens et ingénieurs électroniciens attachés au service de radiothérapie.
  • Le contrôle des temps de traitement ainsi que des doses délivrées est possible, à chaque séance, grâce à un système informatique.
  • Le bon positionnement malade/faisceau est vérifié par le radiothérapeute en début du traitement par la réalisation de clichés appelés gammagraphies.
  • Tout au long des différentes séances, le manipulateur de radiothérapie a un rôle essentiel pour re-formuler les explications du médecin, pour installer avec précision le malade conformément au plan thérapeutique, pour le rassurer après l'installation et avant de le quitter pour démarrer le traitement de sa console de traitement.

Surveillance clinique

La surveillance du malade pendant toute la radiothérapie fait partie de la prestation du médecin radiothérapeute, ainsi que toutes les prescriptions annexes nécessaires.

  • Lors de la première consultation, en début de traitement, le patient est averti des effets indésirables ainsi que des modalités de l'irradiation. L'anxiété ou la dépression devra être traitée, l'hospitalisation pourra être prévue en cas de mauvaise tolérance, des conseils hygiéno-diététiques seront donnés. Le patient sera pesé. La lésion sera décrite de façon précise, ce qui permettra par la suite de disposer d'un examen de référence pour apprécier l'efficacité du traitement.
  • Les consultations ultérieures sont effectuées de façon hebdomadaire. Elles ont pour but d'apporter un soutien psychologique, de suivre la régression de la lésion, et d'apprécier la tolérance générale (poids, état général), locale (traitements symptomatiques des réactions aiguës) et hématologique. Un suivi en diététique sera parallèlement mis en place.

Une interruption de l'irradiation peut être nécessaire en cas d'intolérance majeure. Un compte rendu de fin de traitement précisant notamment les doses délivrées, la technique et la tolérance est rédigé et adressé aux différents médecins responsables.

Compteur français