Curiethérapie du sein


   
Le sein est comprimé par deux plaques de plexiglas multi-trous, identiques, et la zone à traiter est spécifiquement marquée sur la plaque externe.
   
Une anesthésie locale soigneuse de la peau est réalisée à travers chaque orifice de la plaque de plexiglas
   
Les cathéters ont été insérés dans le sein à travers les orifices des plaques.
   
La patiente en position de traitement. A gauche : le projecteur de source à haut débit. On voit les cathéters partir de ce projecteur de source pulsée : au niveau externe, des petits bouchons en plastique limitent le mouvement de la source.
   
Aspect esthétique quelques semaines après le traitement : on observe les canaux d'entrée de la curiethérapie
   
Aspect esthétique quelques mois après la fin traitement : on devine les canaux d'entrée de la curiethérapie, moins visibles que la marque du soutien-gorge.
   
Documents issus du site de l'Université de Wisconsin