Ce dispositif est photographié de 'par en-dessous', comme il est vu par le malade. Il est monté, en effet, sur la tête de l'appareil de radiothérapie et piloté par ordinateur. On voit que les différentes lames de plomb, qui ont une certaine épaisseur, peuvent se déplacer et délimiter ainsi un champ complexe.


Collection du Centre François Baclesse