BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

Dernière modification effectuée
le 30 June 2011
La chirurgie de reconstruction

La plupart des actes chirurgicaux d'exérèse cherchent à préserver une fonction la plus normale possible.

Cependant, un certain nombre de mutilations sont indispensables pour permettre une chirurgie cancérologique satisfaisante.

Aussi, la chirurgie de reconstruction constitue un temps essentiel dans la réhabilitation des malades.

Parfois, le geste de réparation est effectué en même temps que l'acte d'exérèse :

  • Rétablissement de la continuité digestive (intestin, œsophage),
  • Reconstruction vésicale par entérocystoplastie après cystectomie,
  • Oncoplastie mammaire qui complète la tumorectomie mammaire
  • Reconstruction mammaire dans le même temps que la mastectomie,
  • Prothèses oculaires lors d'énucléation,

D'autre fois, la réparation est retardée après la fin du traitement adjuvant :

  • Reconstruction mammaire après chimiothérapie et radiothérapie complémentaires (Exemple 1, Exemple 2),
  • Exérèse et reconstruction osseuse pour tumeur osseuse après chimiothérapie néoadjuvante,
  • Reconstruction orbitaire ou mandibulaire (Epithèse) après exérèse et radiothérapie des tumeurs de la face.

Enfin, certaines reconstructions visent à corriger les séquelles des traitements adjuvants :

  • Reconstruction mandibulaire après ostéoradionécrose
  • Reconstruction plus complexe après chirurgie ORL extensive.
  • Reconstruction mammaire à distance des actes thérapeutiques.

L'apport d'orthèses ou de prothèses adaptées, les techniques de microchirurgie vasculaire et l'utilisation des lambeaux myocutanés libres ou pédiculés ont considérablement augmenté les possibilités de corrections des difformités infligées au malade.

Si les techniques de reconstruction ont fait des progrès considérables, le résultat n'équivaut pas à une restitution 'ad integrum'. De nombreux chirurgiens conseillent, ainsi, pour éviter la déception d'un résultat 'imparfait' de repousser la reconstruction mammaire après la fin des traitements. Cette solution permet, en outre, d'effectuer tous les traitements adjuvants immédiatement, c'est-à-dire au meilleur moment de leur efficacité.

Compteur français