Technique du ganglion sentinelle

Les campagnes de dépistage de plus en plus généralisées pour le cancer du sein amènent à la découverte de lésions infra-cliniques, c'est-à-dire uniquement repérées par la mammographie.

Le chirurgien ne pourra donc intervenir qu'après un repérage de la tumeur : on peut utiliser la technique du 'hameçon' (le radiologue laisse un petit cathéter spécifique près de la tumeur) ou après repérage au bleu vital le matin même de l'intervention par le radiologue.

Le chirurgien procédera alors à un abord chirurgical prudent pour lui permettre de respecter au mieux la morphologie du sein.

L'exérèse pourra être totale.

On vérifie, en général, le caractère complet de la résection par des clichés 'mammographiques' de la pièce opératoire.

Le résultat cosmétique de la tumorectomie est souvent très bon ou bon, même si la radiothérapie complémentaire peut ajouter un aspect assez scléreux à la glande mammaire. Mais, même ces aspects anormaux du sein sont mieux tolérés qu'une mastectomie totale. Ils peuvent maintenant être améliorés par les techniques d'oncoplastie mammaire.

Compteur français