Dans les tumeurs testiculaires, le premier temps thérapeutique est constitué par l'orchidectomie, réalisée par voie inguinale, avec exposition du testicule qui est libéré à travers le canal inguinal, puis ligature haute et rapide de la veine spermatique. A priori, le diagnostic clinique et macroscopique est évident et ne nécessite pas d'examen extemporané. Le chirurgien va donc réaliser une ligature du cordon et de l'artère spermatique. L'ensemble de la pièce est confiée à l'anatomopathologiste pour étudier l'extension tumorale.
 
Photographie empruntée au site de l' Università degli Studi "G. D'Annunzio" Chieti