Position du malade pendant l'intervention, en léger Trédelembourg
Mise en place du premier trocard permettant le passage des instruments ou de l'optique.
Le chirurgien, installé devant son robot Da Vinci, bénéficie d'une image en 3D. Les instruments sont maniés par les deux mains.
L'assistant reste en permanence auprès du patient pendant l'intervention. On voit les différents trocards protégés (pour rester stériles). En réalité, ces trocards sont en continuel mouvement selon les besoins du chirurgien.
Une vue opératoire juste avant le temps de résection complète de la prostate (déjà disséquée). On remarquera les instruments à bouts incurvés mobiles permettant d'agir dans plusieurs dimensions (comme la main).
Temps de suture de l'urètre et de la vessie. On voit que le chirurgien peut manipuler les aiguilles sans trop de difficultés.
 
Clichés dus à l'amabilité du Dr Thiery Piéchaud (Clinique Saint Augustin - Bordeaux) et Directeur du cours d'urologie de l'IRCAD -AITS - Strasbourg.