Là encore, le degré de pléomorphisme nucléaire est séparé de façon assez caricaturale.

  • Degré 1 : Petits noyaux proches des cellules normales, peu de pléomorphisme, chromatine régulière, peu de nucléoles (rarement diagnostiqué).
  • Degré 3 : Noyaux vésiculeux avec des nucléoles très proéminents. Variation importante des noyaux en taille et en forme.
  • Degré 2 : Situation intermédiaire : Noyaux plus grands que normalement, pléomorphisme modéré, nucléoles visibles mais assez petits.
Noyaux bien réguliers, peu de nucléoles : degré 1
Noyaux légèrement irréguliers - Nucléoles petits - Degré : 2
Noyaux très pléiomorphes - Taille variable - Nucléoles proéminents : Degré 3

D'après le site BreastPathology on the Web
du Dr Jeremy Thomas, Lead Consultant Pathologist, Edinburgh Breast Unit