BareCote
Lien RSS

Contact

Ce site respecte les principes de la charte HONcode

Site santé certifié
par la fondation HON
en collaboration avec la HAS
(loi 2004-810 du 13/8/2004)

img

Dernière modification effectuée
le 19 October 2010
Valeur pronostique évolutive

Un facteur important de pronostic est la diminution du taux du marqueur en cours de traitement.

Dans les adénocarcinomes de l'ovaire, une absence de retour à la normale du Ca 125 après 3 cures de chimiothérapie signe une résistance à la chimiothérapie.

Une chute trop lente de la β-HCG et αFPdans les tumeurs testiculaires (c'est-à-dire compte tenu de leur demi-vie) prédit un non succès de la chimiothérapie.

Valeur prédictive de l'évolution des marqueurs

Schéma de la chute des β-HCG après traitement par chimiothérapie d’une choriocarcinome testiculaire.

On note que la demi-vie plasmatique de la β-HCG est d'environ 2 - 3 jours.

En cas de réponse complète la chute est rectiligne jusqu’à un taux négligeable (courbe de bonne évolution).

En cas de chute plus lente, il existe une résistance à la chimiothérapie, la récidive est probable.

La courbe du haut illustre la résistance complète à la chimiothérapie.

Dans le cancer de la prostate, on peut accorder également une valeur prédictive à la façon dont le marqueur baisse après traitement.

Ainsi, pour le PSA après traitement local, on observe une chute du taux de PSA, très rapide après chirurgie, plus lente après radiothérapie, en fonction du mode de disparition des cellules cancéreuses productrices du PSA.

Variation du taux de PSA après prostatectomie

Évolution du taux de PSA après traitement local d’un cancer de la prostate par prostatectomie : la courbe verte est la courbe vers la guérison, la courbe violette montre qu'il existe d'emblée des métastases méconnues. Les courbes jaunes et rouges montrent la présence de tissu tumoral en dehors des limites prostatiques.

 

Remarquer la différence d'échelle du temps après le traitement curatif : en jours pour la chirurgie,

Evolution du taux PSA après radiotherapie

Évolution du taux de PSA après traitement local d’un cancer de la prostate irradiation de la prostate. (mêmes commentaires que pour la prostatectomie).

 

Remarquer la différence d'échelle du temps après le traitement curatif :en mois pour la radiothérapie.

Une courbe identique serait observée pour la curiethérapie prostatique, quel que soit son mode d'administration, puisqu'il s'agit d'une radiothérapie 'de l'intérieur'.

Dans les formes métastatiques, il est important de voir quelle pente va succéder à l'institution de l'hormonothérapie (castration chirurgicale ou chimique). Lorsque la chute des PSA est rapide et comlète, on peut espérer une rémission prolongée de bonne qualité ; lorsqu'elle est incomplète, cela traduit l'existence de clones hormono-résistants (Travaux de Miller JI et al)

Valeur pronostique de la chute du PSA

Evolution du taux de PSA dans les cancers de la prostate métastatiques.

Une chute complète et rapide du PSA est un signe de rémission complète.

Une chute incomplète ou non rapide est un signe de rechute précoce.