Principaux symptomes d'un cancer vésical


Le symptôme habituel de révélation d'un cancer de la vessie est une hématurie, plus ou moins importante, survenant spontanément, sans contexte infectieux ou douloureux. On peut observer aussi une pollakiurie de survenue rapide, sans cause particulière (en particulier, sans lésions prostatique), des brûlures mictionnelles.

Ces signes urinaires surviennent chez des patients ayant un contexte particulier d'exposition :

amines aromatiques, colorants chimiques (aniline), nitrites,

exposition industrielle chimique, aux plastiques, au charbon, à la sute, au goudron,

tabagisme important, (persistance d'un risque majoré chez les sujets ayant arrêté de fumer),

prises répétées d'analgésiques, notamment de phénacétine, (et plus rarement à des médicaments comme le cyclophosphamide utilisé dans certaines pathologies inflammatoires chroniques),

irritation chronique par un catheter urinaire,

infection par la schistosomiase (schistosoma haematobium) se voyant notamment chez les paysans égyptiens ou africains travaillant dans l'eau (le cancer est alors de type épidermoïde).

Enfin, le cancer de la vessie peut se révéler par une complication aiguë (anurie, douleurs violentes dues à la présence de caillots intra-vésicaux) ou des métastases (métastases osseuses lytiques, métastases pulmonaires).

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page