Maladie de Paget


La scintigraphie osseuse est particulièrement positive en raison du remaniement colossal impliqué par la dystrophie osseuse qu'est la maladie de Paget (zones de destruction avec d'énormes ostéoclastes, mais surtout zones d'apposition ostéoblastique).

D'autres diagnostics 'métaboliques' pourraient mimer une atteinte osseuse métastatique : une ostéomalacie, une hyper-parathyroïdie (avec l'hypercalcémie comme dans les lésions métastatiques), ou des lésions arthrosiques multiples.

Une analyse précise des lésions est donc indispensable.

Image typique d'une maladie de Paget généralisée. Ici, le diagnostic différentiel avec un cancer du sein ou de la prostate est aisé, tant la déformation du fémur et du tibia gauches est importante et typique. On notera cependant les hyperfixations majeures de L1, de C6 ou de la région manubriale qui, isolées chez un malade porteur d'un cancer de la prostate (ou du sein) pourraient en imposer pour des métastases.

 
Scintigraphie osseuse au Technetium
Image empruntée au site de l'université de Rennes
Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page