Scanner du rétro-péritoine


L'intérêt du scanner abdominal pour l'étude de la pathologie rétro-péritonéale est très grand, car les structures sont fixes et l'étude anatomique plus facile.

Le scanner a pratiquement remplacé la lymphographie pour l'étude des ganglions rétro-péritonéaux pour la pathologie des lymphomes, mais également pour les tumeurs testiculaires ou pelviennes.

Lorsque des lésions osseuses sont suspectées, il peut être intéressant de demander en outre une IRM pour préciser l'état osseux et l'atteinte de la moelle épinière.

Là encore, le scanner permet, en outre, la pratique de biopsies guidées pour obtenir un diagnostic histologique.

Nous prendrons quelques exemples (Cliquer à chaque fois sur le lien - Ecraser le crabe pour revenir à cette page).

Cancer du rein

Autre image de cancer du rein

Cancer du rein métastatique aux ganglions sus-claviculaires et au foie

Tumeur surrénalienne

Lymphome mésentérique

Adénopathies lombo-aortiques multiples d'un dysembryome testiculaire

Adénopathies lombo-aortiques d'un séminome testiculaire

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page