Métastase ganglionnaire médiastinale


Même malade de 41 ans, chez laquelle une néphrectomie a été pratiquée, il y a 3 ans pour adénocarcinome bien limité. Les prodiges des scanner multi-barrettes permettent de faire des reconstitutions dans les plans coronaires et saggitaux

Commentaire : En coupe coronale, on se situe plus ou moins en arrière au niveau des oreillettes. On note en [4] l'arrivée des veines pulmonaires gauches, en [3] les artères pulmonaires, en [2] la crosse de l'aorte et en [1] la masse tumorale ganglionnaire.

Cliché issu du Centre François Baclesse

Commentaire : En coupe saggitale, on ne se trouve pas tout à fait au milieu mais plutôt vers la droite (puisque la tumeur a sa taille maximale). On note que le trajet du tronc artériel brachio-encéphalique est déporté vers l'avant. En arrière, il s'agit probablement d'une veine pulmonaire.

Cliché issu du Centre François Baclesse

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page