Métastases hépatiques coliques


Homme de 62 ans ayant été opéré deux ans auparavant d'un adénocarcinome colique. Survenue d'une altération de l'état général, d'une anoréxie, mais sans ictère. Les phosphatases alcalines et les gamma-gt sont très élevées.

Commentaire : Multiples métastases hépatiques [1] hétérogènes plus ou moins nécrosées au sein d'un parenchyme hépatique [2] dont il ne reste que peu de territoire sain. En [3] : estomac rempli de baryte avec poche à air. En [5] : rate . En [6] : pôle supérieur du rein gauche.

Cliché du à l'obligeance du département de radiologie de l' Université de Rennes

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page