Lyse osseuse au niveau vertébral


L'analyse des lésions lytiques au niveau du rachis nécessite une analyse précise des contours osseux vertébraux, incluant le corps vertébral, les pédicules, les apophyses et une étude de la trame osseuse.

Lorsqu'on observe un tassement vertébralt, il convient d'étudier avec précision toutes les caractéristiques de ce tassement pour séparer les lésions bénignes pouvant être à l'origine de tassements (ostéoporose) et les lésions malignes métastatiques ou non. Irradier un tassement vertébral ostéoporotique douloureux n'aboutirait qu'à une catastrophe.

Tassements bénins

Les tassements bénins peuvent être uniques ou multiples.

Leur survenue survient souvent à l'occasion d'un effort.

Ils se caractérisent par la conservation des bords vertébraux avec un aspect régulier du tassement, une conservation des pédicules ("yeux" de la vertèbre).

L'os adjacent est le plus souvent déminéralisé et il peut exister des tassements multiples.

Le mur postérieur de la vertèbre est conservé et il n'y a pas de compression neurologique.

Tassements malins

Les tassements vertébraux malins sont caractérisés par l'irrégularité des bords vertébraux, l'hétérogéneité du parenchyme vertébral, la multiplicité des lésions.

On note en outre une lyse possible des pédicules (3ème et 6ème vertèbres borgnes - mais pas du même oeil !)

Il peut exister des signes cliniques de compression médullaire (hyper-réflectivité - signe de Babinski voire paraplégie franche).

Cette distinction n'est pas toujours aussi simple et parfois la surveillance et l'évolution des lésions sont nécessaires pour affirmer la nature maligne ou bénigne des lésions.