Les masses irrégulières


Distorsion architecturale

Une distorsion architecturale n'est pas une masse en soi, mais une réaction tissulaire traduisant une interruption focale de la distribution normale du tissu mammaire. A la mammographie, elle donne l'impression d'une convergence du tissu normal vers un foyer central. On peut retrouver une telle distorsion aussi bien près de la graisse sous-cutanée ou rétro-mammaire qu'en plein parenchyme glandulaire.

Une telle distorsion permet de localiser un cancer, mais on peut l'observer en cas de cicatrice chirurgicale, de modification fibro-kystique ou simplement parfois en cas de superposition de tissus denses. Si aucune explication clinique n'est retrouvée, une telle lésion doit le plus souvent être vérifiée par une biopsie.

Images de distorsion architecturale

distorsion-1.jpg (21124 octets)

distorsion-1-gross.jpg (8530 octets)
Agrandissement

distorsion-2.jpg (18854 octets)

distorsion-2-gross.jpg (14471 octets)
Agrandissement

Cliquer sur la vignette pour voir l'image agrandie (moins de 3 sec de chargement à 56 kb)

Masse avec des limites en spicules

Une masse aux bords étoilés est très suspecte d'un cancer : les spicules représentent la modification tissulaire en rapport avec l'infiltration tumorale.

Cependant, une cicatrice post-chirurgicale radiale ('radial scar'), un traumatisme ou une infection peuvent aussi produire des images avec bords en spicule.

Le plus souvent, une biopsie s'impose.

Images de masses avec des limites en spicules

masse-spiculee-1.jpg (19230 octets)

masse-spiculee-1-gross.jpg (11388 octets)
Agrandissement

masse-spiculee-2.jpg (15378 octets)

masse-spiculee-2-gross.jpg (16308 octets)
Agrandissement

Cliquer sur la vignette pour voir l'image agrandie (moins de 3 sec de chargement à 56 kb)
Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page