Les masses régulières


Les masses rondes, ovales ou lobulées avec des limites bien définies sont a priori des lésions bénignes. Cependant, cette règle n'est pas absolue et de petits cancers peuvent être rencontrés. C'est là tout l'intérêt des biopsies par stéréotaxie permettant d'avoir une certitude plus grande en cas de lésion douteuse.

En principe, lorsqu'il y a plusieurs masses, l'aspect est plutôt évocateur de lésions bénignes.

Les principales causes des masses régulières sont :

les fibro-adénomes
Souvent en rapport avec un déséquilibre hormonal oestrogénique chez la femme jeune, ils régressent à la ménopause et peuvent se calcifier sous forme de calcifications régulières 'pop-corn'.
les kystes
En rapport avec une dilatation des canaux lactés, ils sont faciles à diagnostiquer en échographie.
les abcès
En général, le contexte clinique est très évocateur,
les tumeurs phylloïdes
Ces tumeurs sont souvent assez volumineuses avec une limite lobulée. 15% sont des tumeurs malignes et la distinction ne peut être effectuée par la seule mammographie.
les ganglions intra-mammaires
On les retrouve le plus souvent dans le prolongement du creux axillaire, leur nature bénigne peut parfois être affirmée à la loupe sur la présence d'éléments adipeux.
les papillomes intra-canalaires
Provoqués par la prolifération bénigne de l'épithélium canalaire, ils s'accompagnent souvent de dilatations sus-jacentes.
les hématomes
Après traumatisme mammaire, les hématomes régressent généralement complètement. Parfois, on peut retrouver des images de masse, plus ou moins spiculée, nécessitant une vérification histologique.
des lésions cancéreuses
Il faut rechercher une petite irrégularité des bordures sur toute masse ronde qui est en faveur d'une lésion cancéreuse.
Images bien limitées

masse-ronde.jpg (9441 octets)

masse-ovale.jpg (10238 octets)

Cliquer sur la vignette pour voir l'image à taille normale
Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page