L'anatomie du sein


La description précise anatomique du sein est encore source de contreverses, car il est difficile pour un morphologiste d'isoler les différents constituants du sein. La partie strictement glandulaire est très réduite en-dehors de la grossesse au profit des tissus conjonctif et graisseux.

Une coupe sagittale passant par le mamelon laisse entrevoir deux grands compartiments : l'enveloppe cutanéo-graisseuse et le tissu conjonctivo-glandulaire avec pour unité élémentaire le lobule mammaire qui s'abouche sur un canal secondaire lobulaire. 

Selon Netter, on pourrait observer l'organisation glandulaire en lobes séparés par le tissu graisseux.

Le sein est habituellement divisé en quatre quadrants et une région centrale aréolaire.

Une dissection soigneuse du sein et de ses rapports topographiques avec la vascularisation sanguine et lymphatique, montre le drainage préférentiel vers le creux axillaire. Celui-ci compte 10 à 35 ganglions contre 4 à 8 dans la chaîne mammaire interne.

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page