Technique de lymphographie


La lymphographie pédieuse a pour but de visualiser les vaisseaux lymphatiques et les ganglions associés, depuis les membres inférieurs, le pelvis, les ganglions rétro-péritonéaux, le canal thoracique dans le thorax.

Ses principales indications étaient constituées par les lymphomes (hodgkiniens ou non) et par l'étude ganglionnaire des cancers du petit bassin (du col utérin en particulier). Le scanner a beaucoup réduit les indications des lymphographies.

La technique se déroule sur deux jours et nécessite l'utilisation d'un soluté iodé huileux.

Le premier jour, une injection d'un colorant bleu vital est faite sur le dos du pied entre les orteils (le patient deviendra un peu bleu et urinera bleu pendant 24 heures).

Ce colorant est draîné vers les conduits lymphatiques du pied qui deviennent visibles et peuvent être cathétérisés. Le produit iodé huileux est injecté à la pompe pendant 30 à 60 minutes. Lorsque le produit atteint le canal thoracique, une première série de clichés illustrant les vaisseaux lymphatiques est prise.

Le lendemain, le produit de contraste s'est concentré au niveau des ganglions lymphatiques.

En cas d'atteinte pathologique des ganglions, on observe

une absence de transit par tout un système canaliculaire lymphatique (compression), et l'absence de ganglions sur les clichés du lendemain,

des déviations des vaisseaux lymphatiques par rapport aux vaisseaux contro-latéraux,

un aspect élargi et souvent fantomatique des ganglions pathologiques,

Schéma d'une lymphographie
le premier jour
Schéma d'une lymphographie
après 24h ou 48 heures

A gauche, l'image est normale avec un tracé vasculaire lymphatique fourni.

A droite, existe une disparition des tracés vasculaires lymphatiques inguinaux et iliaques externes

A gauche, l'image est normale avec de petits ganglions bien réguliers.

A droite, on note un aspect fantomatique des ganglions lymphatiques, qui sont augmentés de taille

 
Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page