L'IRM


Cet examen est en train de transformer le diagnostic du cancer, notamment pour certaines indications. Il conviendra, dans les années futures, de bien préciser les indications respectives du scanner et de l'IRM.

Il existe un certain nombre de dossiers radiologiques très bien faits sur Internet qui permettent aux étudiants de se former à la radiologie (et notamment à l'IRM).

En particulier, grâce au projet Virtual Human Body, il est possible de faire des comparaisons très intéressantes avec des coupes anatomiques (constituées à partir de corps de condamnés à mort).

D'autres atlas existent notamment les Guides de Lecture du Scanner et de l'IRM sous la direction du Pr Y.Menu, Hôpital Beaujon, Clichy et distribués par les laboratoires Sanofi-Synthélabo.

De nombreux autres cours existent permettant de s'initier à la radiologie et nous remercions leurs auteurs d'avoir pu sélectionner quelques unes de leurs images.

Nous citerons : 

Nous avons regroupé quelques images caractéristiques en constituant un schéma des lésions et un commentaire du cliché.

Quelques définitions générales par rapport aux plans du corps humain utilisés en tomodensitométrie et en IRM :

Le plan transverse (ou axial) est un plan horizontal perpendiculaire au corps humain debout, qui le divise en une partie supérieure et une partie inférieure. C'est le plan de base de reconstruction en scanner ou IRM

Le plan sagittal est un plan vertical, qui va d'avant en arrière et divise le corps en partie droite et partie gauche. Lorsque la division survient au milieu, on parle de plan médian.

Le plan frontal (ou coronal) est un plan vertical qui va d'un côté à l'autre du corps et le divise en partie antérieure et partie postérieure.

Nous avons regroupé quelques images caractéristiques en réalisant un schéma des lésions et décrivant par un commentaire le cliché.

IRM du cerveau

IRM du thorax

IRM de l'abdomen

IRM de l'appareil génital

IRM des structures osseuses

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page