Cancer très évolué des lèvres


 

Ce cancer très évolué de la lèvre ne peut pas passer inaperçu. Avant d'être aussi monstrueux, le patient souffrait pour chaque repas et devait se cacher derrière un cache-col pour ne pas montrer sa lésion.

Vivant seul, bourru, il rabrouait sa mère qui lui demandait pourquoi il sentait si mauvais de la bouche. La thérapeutique sera mutilante, longue et isolera encore plus le malade, s'il peut en réchapper.

 

Cliché du Centre François Baclesse