Intérêt de la vélocité du PSA

La "vélocité" du PSA mesure les variations du PSA avec le temps.

Les taux de PSA augmentent beaucoup plus rapidement chez les hommes ayant un cancer de la prostate que chez les autres hommes (sans pathologie prostatique ou présentant une hyperplasie bénigne de la prostate).

Au mieux, le taux de PSA doit être mesuré sur une période d'environ 2 ans au moins à trois reprises.

70% des hommes, ayant une augmentation des PSA de plus de 0.75 ng/ml/an ont un risque d'être porteurs de cancer de la prostate pour des valeurs entre 4 à 10 ng/ml. Pour d'autres, la valeur seuil de référence serait une augmentation de plus de 20%.

Seulement, 50% des hommes ayant une augmentation plus réduite ont un risque d'être porteurs d'un cancer de la prostate.

Ce test a surtout de l'intérêt pour déterminer la nécessité de répéter les biopsies chez les personnes ayant un PSA entre 4 et 10 ng/ml et une biopsie négative.

Autres pages sur le sujet

Cependant, il faut se souvenir de la variabilité du taux de PSA dans le temps qui peut atteindre jusqu'à 20 à 50% pour des valeurs proches de la normale.

Par exemple, un sujet peut avoir un taux de 4 ng/ml à un dosage et un taux de 2.5 ng/ml quelques mois plus tard.

La répétition des taux s'impose pour des taux limites.

Compteur français