Intérêt du PSA libre

Plusieurs formes de PSA sont retrouvées dans le sérum. Environ 60 à 95% du PSA est complexé avec l'α-1-antichymotrypsine et l'α-2-macroglobuline, et 35 à 40 % du PSA est considéré comme libre (alors qu'il se trouve pratiquement complètement sous forme libre dans le liquide séminal).

Le rapport PSA libre / PSA total est diminué de façon significative chez les hommes atteints de cancer de la prostate (tout le PSA est sous forme lié). La prise en compte de ce rapport permet d'améliorer la spécificité de l'élévation du taux de PSA entre 4 et 10 ng/ml.

Cependant, ce rapport doit être fait à distance d'un examen urologique (toucher rectal, cystoscopie, biopsie) puisque le pourcentage de PSA libre relargué au décours de ces examens augmente de façon nette et modifie la signification de cet indice (à la différence du PSA total qui n'est guère modifié par le seul TR).

Le niveau du rapport du PSA libre / PSA total qui permettrait de séparer de façon claire les pathologies bénignes des pathologies cancéreuses est encore incertain. Au-dessous de 10%, le taux plaide pour un cancer de la prostate. Au-dessus de 25%, le taux plaide plutôt en faveur d'une hyperplasie bénigne. Mais, il reste une marge importante.

Autres pages sur le sujet

Cependant, comme il s'agit d'un test simple, ce rapport PSA libre / PSA total est souvent utilis par les urologues.

Le tableau suivant permet de juger du risque de cancers de la prostate chez les hommes ayant un toucher rectal normal et un taux de PSA entre 4 et 10 ng/ml.

% PSA libre 50-64 ans 65-75 ans
0% -10% 56% 55%
10% -15% 24% 35%
15% -20% 17% 23%
20% -25% 10% 20%
>25% 5% 9%

Le schéma suivant, inspiré de la société Dianon system, permet d'observer la variation du taux de PSA libre dans le cas des cancers de la prostate et dans celui des adénomes simples de la prostate.

La plupart des patients atteints d'un cancer de la prostate ont un taux de PSA libre inférieur à 15%, alors que la proportion de sujets sains (ou adénomateux) est faible avec cette proportion. A l'inverse un taux supérieur à 25% exclut pratiquement un cancer de la prostate. On voit que pour un taux de 14%, près de 50% des cas sont des cancers de la prostate.

Schéma inspiré de Marin Urology

 

Quelques pages sur des sujets proches :