Les principales sources de radio-activité chez l'homme


Ainsi qu'il est précisé dans un rapport récent au Sénat sur la politique énergétique de notre pays, chaque français reçoit en moyenne 2,4 milli-Sieverts/an, soit en moyenne :

A ces irradiations d'origine 'naturelle', il convient d'ajouter l'irradiation d'origine humaine :

Il faut noter qu'en se déplaçant de Paris en Bretagne, dans le Limousin, en Corse ou en Suisse, la dose de radiation que l'on subit est multipliée par deux en raison du sol granitique contenant thorium et uranium radioactifs (elle passe de 1,5 mSv/an à 3 mSv/an).

Par ailleurs, la dose augmente avec l'altitude en raison des rayons cosmiques (la dose est multipliée par 2,5 à 2.000 mètres d'altitude). Ainsi, dans certaines régions du monde, la dose annuelle reçue par les populations peut atteindre 50 mSv. En revanche, si l'on habite près de la clôture d'un réacteur, la dose normalement reçue n'augmente que de 0,25 %.

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page