La France vinicole

La France est le premier producteur de vins fins au monde et un des premiers consommateurs d'alcool pur par an et par habitant après le Portugal et le Luxembourg.

En 2001, le secteur des boissons alcoolisées représente :

      • 31 milliards de francs d'excédents à la balance commerciale (4.8 Milliards d'Euro)
      • 100 milliards de chiffres d'affaires (15 Milliards d'Euro).

Il existe une imposition massive sur les alcools

Autres pages sur l'alcool

En France, environ 600.000 personnes travaillent dans le secteur des vins, bières et spiritueux dont 270.000 emplois directs.

L'activité viticole correspond à 270.000 exploitations couvrant 900.000 hectares.

Répartition du vignoble français

La répartition globale de la production française est la suivante. La production de vins de qualité est croissante, celle des vins courants diminue, en raison des progrès en viticulture.

      • 50 % de vins de qualité,
      • 10 % de vins servant à la fabrication d'eaux de vie,
      • 40 % de vins courants.

A l'étranger et à la différence de certains pays anglo-saxons à l'alcoolisme rugueux (cf. les hooligans britanniques), la France a une image positive grâce au vin et aux alcools. Ils sont exportés dans le monde entier et un snobisme culturel fait préférer nos vins aux vins produits localement (exemple des États Unis).

La France développe toute une culture du vin : l'œnologie permet de constituer des clubs d'amis et favorise des escapades dans les vignobles, mais l'abus d'alcool dans ces cas est rarement très excessif. La lutte anti-alcoolique est ainsi une 'contre culture' dans notre pays.

La France est le pays du plaisir de vivre et de la gastronomie, de l'élégance et de la mode : ceci alimente tout le secteur de la communication. Cette réputation (et la richesse de notre patrimoine) permet aussi un tourisme actif et la France est le pays de tourisme le plus fréquenté par les étrangers dans le monde.

 

Compteur français