Ganglion sentinelle du cancer du sein


En [1] : ganglions axillaires, les plus fréquents

En [2] : ganglions mammaires internes

En [3] : ganglions sus-claviculaires (déjà considérés comme des métastases).

L'étude du ganglion sentinelle du sein (en pratique les ganglions axillaires) est actuellement à l'étude pour savoir s'il permet d'éviter des lymphadénectomies plus importantes. On essaie de repérer le(s) ganglion(s) soit par méthode colorimétrique (bleu) soit par méthode isotopique. Le chirurgien n'enlève que le ganglion qui fixe le colorant ou le radio-isotope.

Accès au cours de cancérologie si vous accédez directement à cette page